Société Française de Mycologie Médicale > Accueil > Décès de notre amie et consoeur Annick Datry
Autres actualités

Décès de notre amie et consoeur Annick Datry

Rédigé le 24/06/2017

C’est avec une profonde tristesse que nous vous informons du décès ​ accidentel de notre collègue et surtout amie Annick Datry, à l’âge de 66 ans.

Annick, qui avait récemment pris sa retraite, a fait toute sa carrière de Maitre de Conférences Universitaire-Praticien Hospitalier dans le service de Parasitologie-Mycologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Elle s’est en particulier passionnée pour la mycologie, qu’elle a développée dans son laboratoire, et contribué à diffuser au sein de la Société Française de Mycologie Médicale. Elle a encadré et encouragé de nombreuses vocations parmi les plus jeunes, grâce à ses compétences, à son partage des connaissances et à sa soif de communication. Annick a ainsi participé à la formation, tant en France qu’à l’étranger, d’un très grand nombre de parasitologues et de mycologues, dont certains occupent actuellement les plus hautes fonctions. Elle assurait également des consultations où ses qualités de clinicienne et son dévouement pour ses patients étaient très appréciés. Son sens de la collectivité l’a également amenée à servir inlassablement la SFMM, au sein du bureau, mais aussi le CNU et Anofel pendant de nombreuses années. Elle faisait partie du petit groupe d’organisateurs des congrès parisiens de fin d’année de la SFMM et se chargeait avec enthousiasme et efficacité du programme social.

Toute la mycologie française est en deuil. Nous étions nombreux à avoir beaucoup de tendresse et d’amitié pour Annick, à avoir partagé avec elle des moments privilégiés, d’autres parfois plus douloureux. Avec Marie-Elisabeth et tout le bureau, et avec Claude Guiguen et Bertrand Dupont qui ont assuré les précédentes présidences, nous pouvons témoigner de son implication indéfectible auprès de la SFMM, toujours prête à donner de son temps et de son énergie, dans une ambiance particulièrement amicale.

Nous retiendrons d’elle sa détermination, sa générosité débordante, sa vivacité, et sa passion, et resterons très émus par sa personnalité chaleureuse et attachante avec qui nous avons tant partagé.

Jean-Pierre Gangneux, Marie-Elisabeth Bougnoux et tout le bureau de la SFMM,

Claude Guiguen et Bertrand Dupont, précédents présidents de la SFMM,

Au nom de la SFMM

Retour haut de page